Bonne nuit terriens, la beauté du ciel quand il ‘ parle de nous ‘ est sans égale

image

Publicités

La frontière entre réel et abstrait

46db84c214cd12dfa52c1072e14ea4ed

La méthode lorsqu’elle est développée, au travers de l’unité de corps, c’est-à-dire être dans la mobilité rassemblée par la technique, s’oublie pour comprendre que deux personnes en parfaites unités de corps ne peuvent s’affrontés. Elles se retrouvent par conséquent dans l’unité d’esprit et l’harmonie. Peu importe la méthode, tout n’est qu’histoire d’intentions positives pour soi et soi et le monde; de respect de la liberté de chacun afin que l’abstrait deviennent de soi: son réel dans l’élan du coeur

 

Source: image Google

A.M.W ( H.C )

Portant tous les trois les clés téléportatiques, le moine à l’épée se chargeant de la clé d’annulation du système, ils se rendirent dans la station orbitale étrangère. À peine fût-ils arrivés qu’ils se firent prirent d’assaut par des créatures monstrueuses. Les deux moines doués au sabre foulèrent un dernier assaut, avant que l’épéiste introduisit la clé tout en sachant qu’ils ne reviendraient pas. La clé était en fait un virus qui était censé retourné l’arsenal visant la terre, contre ces créatures et l’envoyer dans un dernier signal sur leur planète. Leur mission de moine de shaolin étant achevé ; mueront-ils comme un papillon dans l’au-delà, vers une autre vie de guerrier, ailleurs ? Pour autant et jusqu’à maintenant la terre et saine et sauve.

A.M.W ( H.C )

L’étranger venu du ciel, avait atterrit sur terre pour confier une mission à ces trois moines. Ils étaient doués pour fouler l’assaut au sabre et à l’épée, avec une rapidité fulgurante. L’étranger leur confia quatre objets qu’il demanda d’utiliser avec précaution, pour la survie de la planète: trois clés de téléportations et une clé d’annulation du système de la station orbitale des visiteurs en progression dans l’espace…